Les Girondines

Un lieu, des liens, des vies

Les Girondines

Un projet multipolaire et fédérateur


Au cours des dix années qu’ont nécessité son accomplissement, et grâce au concours indispensables de partenaires sans lesquels rien n’aurait été possible, le projet des Girondines a acquis une originalité dont nous espérons les meilleures conséquences : décloisonnement et ouverture des lieux, qualité de vie offerte par des choix architecturaux modernes, contacts entre résidents et utilisateurs externes, accès facile et agréable pour les visiteurs extérieurs…

L’établissement « Les Girondines » a vocation à devenir un lieu de vie harmonieux, permettant de garantir à ceux qu’il accueille un séjour stimulant, paisible et confortable.
Stacks Image 1699

© atelier Arche

Une architecture de site très simple


La logique de ce site est claire : une section « Accueil » est consacrée à l’association, et aux aspects historiques et organisationnels du projet des Girondines. Elle est suivie d’une section consacrée aux différentes modalités d’hébergement, d’une autre consacrée aux nombreux services proposés par l’établissement et enfin de conseils pratiques et administratifs à destination des futurs résidents et de leurs familles (plan d’accès, dossier d’inscription etc.).

Une attention particulière portée à l’accessibilité


Les pages de ce site sont adaptatives, et peuvent être lues aussi bien sur grand écran que dans une fenêtre réduite, sur une tablette tout comme sur un smartphone récent. Quand l’affichage passe en-dessous d’une certaine taille, les menus déroulants s’escamotent dans un menu local situé en haut et à droite de l’écran. Une certaine sobriété de la charte graphique s’accompagne de commentaires associés à toutes les photos, lisibles sans problème au survol par les logiciels de lecture des aveugles.

Ce site est, évidemment, visité par une majorité de voyants, mais il constitue aussi la vitrine d’une association dont les premiers bénéficiaires sont aveugles ou déficients visuels. Sa sobriété esthétique est donc voulue, à la fois pour ne pas s’attacher à des aspects dépourvus de sens pour les aveugles (ce qui, d’une certaine manière, les priverait d’une partie de leur « chez-eux »), et pour attirer l’attention des voyants sur un univers où la prééminence du visuel est reléguée au second plan, remplacée par l’attention accordée au texte et au son, parfois combinés comme dans la lecture vocale.

Dans cet état d’esprit, nous vous invitons à consulter la page Accessibilité ci-après, qui propose diverses solutions de lecture vocale validée par nos aveugles. Qu’on soit presbyte, myope ou astigmate, ou même qu’on ait une bonne vue, l’essai de la lecture vocale des textes, qui fait appel à un autre « décodage » que celui de la lecture visuelle, est une expérience intéressante, ne serait-ce que pour se mettre dans l’ambiance et mieux partager la manière de percevoir des aveugles. Comme souvent, l’attention portée aux besoins créés par certains handicaps bénéficie en fait à tous : elle se traduit souvent en gains de simplification ou d’efficacité.

Et c’est l’occasion de découvrir comment on peut enrichir l’expérience d’écoute et l’immersion dans un univers où le son devient prééminent, en ajoutant simplement un fond sonore compatible et de qualité. Vous pouvez cliquer pour cela sur le bouton ci-dessous, qui met en lecture (ou arrête) une improvisation qui nous est offerte par le musicien et compositeur aveugle Jean-Philippe Rykiel.

« Girondines » (improvisation par Jean-Philippe Rykiel)

FOYER-RÉSIDENCE RHODANIEN DES AVEUGLES
Stacks Image 14048